«L’homme d’Etchu ou l’Amour la belle peinture» et sur Owara Kaze-no-Bon Festival

J’ai fait le général riche de « L’homme d’Etchu ou l’Amour la belle peinture » que j’ai adapté l’original de Molière, en empruntant un homme d’Etchu (la préfecture de Toyama) et mis en scène la danse et la musique qui apparaissent dans l’original comme Owara Bon Dance du vent. C’est parce que j’ai eu l’expérience suivante.

Nous avons vu Owara Kaze-no-Bon que nous voulions voir depuis longtemps.

Owara Kaze-no-Bon se tient du 1er au 3 septembre chaque année dans le district de Yao, dans la ville de Toyama, dans la préfecture de Toyama.

Nous (ma femme et moi) avons été invités par le chef propriétaire d’un restaurant français nommé Le Jardin des Sens à la ville de Toyama et nous avons eu l’opportunité de voir Owara Kaze-no-Bon. Le propriétaire du bâtiment où le chef Komuro a son magasin, à son intermédiaire, nous a invites. Au début, j’écoutais l’invitation de Komuro sans y croire vraiment. Parce que même si nous sommes complètement étrangers à lui, il nous préparera un repas à la villa de Yao et nous fera profiter de voir la danse en face de la maison. Cependant, nous ne pouvions pas une telle opportunité pour l’avenir que nous avons décidé d’accepter heureusement son invitation.

Le 2 septembre 2016, lorsque nous sommes arrivés à Yao, le gymnase de l’école élémentaire a été mis en place comme théâtre pour les touristes. Les gens qui n’avaient assez de temps pour entrer et attendre dans la ville que les danseurs viennent ressentir l’atmosphère ici.

Le gymnase de l’école primaire mis en place comme théâtre pour les touristes

Lorsque nous traversons les rues, nous pouvons voir le paysage où les gens s’habillent pour attendre la danse dans les rues du crépuscule. Nous avons également été mélangés et ressentir l’atmosphère du festival Owara Kaze-no-Bon.

Ma femme et moi attendent le commencement de la dance.

Le soleil couchant est tombé rapidement, l’atmosphère a finalement augmenté.

En entrant dans la villa du propriétaire, à l’intérieur de la villa qu’il utiliserait uniquement pour l’époque d’Owara kaze-no-bon elle est décorée par des écritures élégantes et des peintures mélangées avec divers articles de meubles.

Le repas servi chaque personne était plein de plats délicieux.  Il n’y a que lui remercier pour moi.

Lorsque nous regardons la foule en attendant l’arrivée des danseurs en entendant la musique au loin de la fenêtre du deuxième étage, nos attentes augmentent de plus en plus.

Assis sur les sièges spéciaux à l’entrée, nous voyons enfin les danseurs et les joueurs sont arrivés et la performance a finalement commencé.

Au début, c’est la danse masculine.

La danse féminine entre ensuite. Selon «Etchu Owarabushi» de Wikipedia (en japonais), cette danse est établie comme suit.

La nouvelle danse est divisée en «danse masculine (danse épouvantail)» et «danse féminine (danse saison)». La danse des hommes exprime le travail agricole, elle a un grand mouvement de postures, ils dansent courageusement et le geste des femmes dansantes exprime la chasse au luciole, on dit qu’il est bon de danser avec un air sexuel mais élégant. La nouvelle danse de cet homme et femme a été chorégraphiée principalement pour la danse sur scène par le danseur japonais Kichisaburo Wakayagi qui avait une relation étroite avec Junji Kawasaki au début de l’ère Showa. Il a d’abord chorégraphié la danse féminine pour la geisha qui étaient encore nombreuses à Yao, puis a chorégraphié la danse masculine. À l’origine, le geste de quatre saisons correspondant aux chansons était incluse uniquement dans la danse féminine (saison de danse), mais ces dernières années, la posture sexuelle a été mise en place dans l’association de danse de deux sexes. En outre, cette posture a été améliorée différemment dans chaque chônai (quartier) de Yao, c’est l’une des caractéristiques d’Owara kaze-no-bon. (traduit par moi.)

Je veux d’abord dire que Owara kaze-no-bon est totalement différent de la danse Bon joué ailleurs. La caractéristique de la danse normale est que n’importe qui peut danser dans le groupe de danse. D’autre part, Owara Bon Dance n’est interprétée que par des danseurs expérimentés. Parce que c’est une performance très élevée pour ne pas pouvoir danser par des amateurs qui ont appris les bases.

La complexité de la chorégraphie de la danse masculine, en particulier dans la difficulté de poser et de cadencer. L’écart délicat et le sentiment de tension entre la pose et l’accompagnement musical seraient la hauteur de la vérité de cette danse. De plus, à première vue, un geste comme le robot, il se distingue du Jiuta Mai  et de la danse japonaise, ce serait une sorte de technologie ningyoburi (agissant comme une marionnette).

Je pense que la danse féminine utilise toujours le comportement original de la danse japonaise. Cependant, la chorégraphie du maintien de l’attitude qui évite le haut du corps est une chorégraphie unique de Owara Bon Dance. Les hommes et les femmes, cachés à Amigasa, le visage dans le même style font de la danse en groupe. Ce style me fait réfléchir le contraste avec l’Occident de la balle masquée. En profondeur du contraste entre l’individualité occidentale et la dépersonnalisation japonaise, nous pouvons apercevoir la nature humaine paradoxale où l’identité cachée sous la surface extérieure unique et l’individualité dans la partie profonde de la surface externe dépersonnalisée.

Grâce à cette expérience, j’ai pensé que je ne pourrais pas faire la même chose en changeant de position, j’admire de manière chaleureuse quelle personne généreuse cet homme riche d’Ecchu Toyama.

«Le temps récupéré» – À propos de Nancy, ville jumelée de Kanazawa

«Le temps récupéré» est l’œuvre que Takahama Mako (ma femme) a présenté à la compétition de scénario de TV Asahi en 2015, mais malheureusement, il a été refusé. Elle écrit les romans policiers à commencer par «Voyage de Détective  de professeur Izumi Kagami, Kanazawa, Kamakura, Saint-Germain en laye» de 2010. Le héros des romans, Professeur Kagami Izumi a débuté son voyage à Kanazawa.

Le couverture de Voyage de Détective  de professeur Izumi Kagami, Kanazawa, Kamakura, Saint-Germain en laye(Kotoji Tôro à Kenroku en) 1

Puisque le professeur Izumi faisait des recherches liées à la France, Mako Takahama en pensant à l’histoire qui relie Kanazawa et la France, elle a remarqué la relation de Kanazawa avec Nancy, sa ville jumelée. (Quand elle a échoué, elle a découvert que le scénario que les stations de la télévision japonaise voulait n’est pas une histoire  qui nécessite des scènes d’extérieur à l’étranger, en particulier la télévision récente est affectée par la dévaluation du coût de production. Cependant, maintenant que les voyages japonais à l’étranger sont vraiment répandus, qu’est-ce qui limite la scène au Japon?

Au fait, le scénario était comme ça.

Sophie à l’âge de soixante-sept qui vit à Nancy dans les souvenirs d’il y a quarante-cinq ans avec un japonais, appelé  Kyosuke Tateyama. À l’époque, Tateyama était céramiste délégué par la ville de Kanazawa, Japon, en préparation pour la coopération de la ville jumelée de Nancy, Sophie était réceptionniste du Musée de l’Ecole de Nancy. Ils sont tombés amoureux à ce moment-là. Tateyama qui a visité trois ans après à Nancy a été informé que Sophie avait quitté son emploi et s’était mariée. ( Voir la page du temps récupéré.)

En mars 2017, en profitant de la chance de rester à Paris dans LIVREPARIS, ma femme et moi nous avons décidé de visiter Nancy. De la gare de l’Est de Paris à Nancy, il est d’environ 90 minutes en TGV, ce sera une distance confortable pour une excursion d’une journée. Comme je l’ai déjà écrit, Nancy est une ville jumelée de Kanazawa.[ref]Les détails sur le jumelage de Kanazawa et  de Nancy sont ici.[/ref]

Soit dit en passant, l’expression «sister city» est la même à l’anglais et au japonais, mais en français, on dit «une ville jumelle», J’aime plutôt l’expression française.

En dehors de cela, Nancy est une belle ville. A la Place Stanislas, patrimoine mondial, la mairie de Nancy, le musée des beaux arts et l’opéra national de Lorraine l’entourent et présentent une belle apparence.

La Place Stanislas

Dans la rue Henri Poincaré qui relie la place et la gare, on voit la Chambre de commerce avec une belle porte d’Art Nouveau.

Chambre de Commerce et d’Industrie de Meurthe-et-Moselle

La porte de l’art nouveau exprime en effet l’école de Nancy.

 Hitoshi Nakata devant la Gare de Nancy-ville

Les phrases que je montre ci-dessous sont l’article de Dozo Domo «PROMENADE DE KANAZAWA À NANCY ». [ref]Ce site publie des articles très attractifs sur les échanges entre le Japon et la France.[/ref]

 Je présente le premier paragraphe.

les villes jumelées
Kanazawa est jumelée avec Nancy depuis 1973. En 1998, pour commémorer les 25 ans du programme d’échange, la ville japonaise a offert une lanterne, aussi appelée Kotoji tôrô, représentative de sa culture, à la ville Lorraine. Cette lanterne, possède une jumelle originale disposée au Kenroku-en, le jardin public de la ville de Kanazawa, considéré comme l’un des plus beaux du Japon. Le Kotoji tôrô, dont la caractéristique est d’avoir des pieds courbes et de longueurs différentes, est l’emblème du Kenroku-en.

À la fin, je montre la photo que les belles sœurs du restaurant français La Cook Mignon dans le marché Omicho à Kanazawa ont prise par elles-mêmes à la promenade Kanazawa et à Kotoji Tôro avec leur consentement.

Les belles sœurs de Kanazawa se tiennent devant la lanterne Kotoji dans la promenade de Kanazawa à Nancy.

Notes:

  1. koto est la cithare japonaise à treize cordes dont on pince les cordes avec des onglets. kotoji est le pont de corde.

Sur le titre de «Kanazawa-Est, Ouest, Shyu et Nord»

«Kanazawa-Est, Ouest, Shyu et Nord»  est le travail qui a été vaincu en postulant le 5ème commémoratif Izumi Kyouka, Grand Prix Dramatique de Kanazawa. C’est un drame que j’ai écrit en toute confiance en tant qu’auteur. Dans de telles compétitions, les critères et méthodes de jugement ne sont pas clairs, et il n’y a rien de convainquant dans le travail gagnant. Ce que j’ai publié par notre maison d’édition, c’est sa vengeance. En dehors de cela, si vous êtes intéressé par la pièce, vérifiez l’histoire de cette page. J’écris ici l’origine du titre.

La scène de jeu est un district de Chaya de la ville de Kanazawa. Le district de Hanamachi, Kuruwa ou Chaya sont des mots différents qui signifient le quartier où les clients sont amusés par des geisha qui font de la chanson et de la danse. Le titre du livre « 東西 主 北 » qui signifie « East, West, Shu et Nord » signifie quatre districts de Chaya dans la ville. Le Chaya district  de Kanazawa a commencé à partir de la période Edo, « 東 », l’Est-Hanamachi (Higashi Chayagai) et « 西 » West-hanamachi (Nishi Chayagai) semblent avoir connu un développement relativement précoce.

Higashi Chayagai

Nishi Chayagai

Les directions de cet est / ouest sont, bien sûr, centrées près du château de Kanazawa, le côté sud où se trouvaient les résidences de samurai, a été exclu. En outre, bien qu’il soit dit que « 北 », le district de Chaya du Nord avait été pendant une période relativement courte, il a finalement été absorbé à Higashi Chayagai et Kazuemachi est né comme le troisième district de Chaya, puis Kanazawa a maintenant trois chaya Districts bien conservés , Higashi Chayagai (district de Chaya de l’Est), Nishi Chayagai (district de Western Chaya) et Kazuemachi. « Shu » est la prononciation chinoise du nom du premier caractère « 主 » de 主 計 町 (Kazue Machi = prononciation japonaise native). Par conséquent, le titre du livre a été tiré des quatre anciens quartiers de chaya. Ainsi, aujourd’hui, les trois districts (Chaya) d’East-hanamachi (Higashi-Chaya), West-hanamahi (Nishi-Chaya) et Kazuemadhi sont restées.

Kazuemachi Chayagai

En fait, je (l’auteur) a reçu une vie à Kanazawa, et ma grand-mère dirigeait une maison de geisha à Nishi Chaya. Bien qu’elle ait fermé son entreprise avant la seconde guerre mondiale, il n’est pas curieux de rencontrer l’écrivain Seijiro Shimada qui vivait dans une chaya chez Nishi chayagai avec sa mère. Ma grand-mère a épousé un frère aîné de l’ancienne propriétaire de deux générations avant, d’un restaurant de plats chauds appelé « Taro » (la photo ci-dessus est le restaurant Taro) qui prospère même maintenant, et elle enseignait le shamisen 1 et Kouta (une ballade japonaise accompagné sur le samisen). En ce sens, ma grand-mère a toujours été une personne dans la rue des rues des fleurs. 

Geisha Momo-taro 2 in Kazuemachi Chayagai

Notes:

  1. voir plutôt https://en.wikipedia.org/wiki/Shamisen
  2.  elle est une ami de Twitter.

À propos d’un conflit de WPML et de Contact Form 7

WPML
Comme d’autres pages, j’ai fait la page intitulée «Information et contact». Comme d’habitude, j’ai également fait des pages en français et en anglais concernant cette page.

La façon de faire est la suivante. Prenons un exemple de cette page « À propos d’un conflit de WPML et de Contact Form 7».

D’abord, Je crée une nouvelle page ou une nouvelle publication. Ensuite, WPML prépare les fichiers connexes d’autres langues prédéterminées à l’avance (dans notre site, anglais et français).


 

Parentage des fichiers de page

Cela devient une page parente, une poste parentale. Pour créer des pages enfants ou des postes enfants, cliquez sur + marque de l’anglais ou du français sur la figure ci-dessus.

C’est une marque en attente de mise à jour.

Lorsque la page est formée, elle ressemble à la suivante.

Les marques de la figure ci-dessussont marquées avec des fichiers connexes en anglais et en français, le fichier japonais original a été modifié et les deux autres sont des signes en attente de mises à jour.

Lorsque les pages parent-enfant sont créées, les liens vers des pages d’autres langues apparaissent réellement dans les pages japonaises comme suit.


Formulaire de contact par Contact Form 7

Eh bien, je souhaite joindre un formulaire de contact à la page.

J’ai décidé de mettre un formulaire de contact en utilisant le Contact  Form 7, pas des formulaires dans Jetpack pour envoyer un courriel de confirmation au client. Sur la base du formulaire japonais surContact  Form 7, je l’ai copié et j’ai fait aussi des formulaires en anglais et en français en traduisant uniquement la partie texte tout en faisant des pages multilingues par WPML.

La formulaire japonais attaché à la page japonaise fonctionne sans problèmes, mais aucune des formes des pages anglaise et française ne fonctionne. Même si j’ai tâtonné sur Contact Form 7, cela ne fonctionne pas du tout. Je me suis coincé.

Résoudre en créant les pages indépendantes

Je pensais que cela pourrait être qu4lque conflit entre le formulaire japonais de la page parent et le formulaire anglais / français de la page enfant. Par conséquent, je crée des pages différentes en tant que solutions. En d’autres termes, chacune des trois pages sera une page parent indépendante. Heureusement, le problème a été résolu. Chaque formulaire fonctionne sur chaque page. De cette façon, la page « Information & contact » est devenue trois pages indépendantes sans relation parent-enfant. En d’autres termes, chaque forme fonctionne sur chaque page de manière indépendante.

Je l’ai vérifié aujourd’hui.

Sur Sheijiro Shimada

Seijiro Shimada est un des personnages de notre publication « Kanazawa, Est. Ouest, Shyu et Nord », le drame qui a l’objet du quartier des maisons de geisha à Kanazawa. Seijiro Shimada (né le 26 Février 1899- mort le 29 Avril 2009) est un écrivain de génie de la mort prématurée en 31 ans. À côté des trois grands écrivains, Saisei Muroo, Kyoka Izumi, Shusei Tokuda, Seijiro Shimada est un être vraiment spécial. Dans le drame, la patronne et le professeur Kagame Izumi en parlent comme ceci.

 


La patronne : « Seijiro Shimada est mort de maladie enfermé dans un hôpital psychiatrique. C’est écrit sur le panneau de la maison Yoshiyone-rô.

Kagame Izumi : « On me l’a dit schizophrène. On pourrait dire maintenant que c’est la détention préventive sous le prétexte de la schizophrénie. La police à cette époque-là l’y a enfermé à la place de prison. Il est considéré comme un pionnier d’un roman d’amour des jeunes. Son roman est adapté à l’écran par Daiei et le film se vende comme un DVD. Par le wikipédia, le chef-d’œuvre « Sur Terre » est télévisé par NHK Nagoya en 1962. adapté comme une pièce de théâtre par le troupe appelé Nouvelle Coopération de Hokuriku.

Comment dire, en un sense, il adore Nietzsche et Dostoïevski, et je pense qu’il était un prédécesseur de nous la génération de Zenkyôto. Quoiqu’il en soit, je suppose que c’est une génie douée de la capacité d’écrire. Tout jugement mis à part, tous les jeunes hommes gagnent la sociabilité et la personnalité équilibrées avec âge, à leur manière. Comme quelques étudiants de Zenkyôto se sont de plus en plus radicalisés en insistant au mythe de révolution, de la fin de l’ère Meiji à celle Taisho, Shimada qui grandit dans l’occidentalisation du Japon, se forme de l’esprit d’admirateur, je crois, vers les révolutionnaires. Le monde littéraire à l’époque, bien sûr, mais la police nationale a vu un facteur dangereux à Shimada, l’avant-garde des molécules radicales. Les gens qui l’ont filmé par le drame télévisé avaient une certaine sympathie et nostalgie envers lui, à mon avis. »


Seijiro Shimada lui-même est apparu dans le séquence de retour en arrière. La scène où il avoue l’amitié amoureuse pour Kikuno, amie d’enfance, éclaire le contraste la mentalité de Kikuno et de Shimada. Elle exprime la fierté à la profession de Geisha, tandis que Shimada ne cache pas le fort complexe qu’il a grandi dans le quartier des Chaya (maisons de thé). Étant donné que Kikuno est ma feue vraie grand-mère, cette pièce est devenue un travail rempli des sentiments pour moi.

«Sur Terre » de Seijiro Shimada en 1957, a été transformé en un film du même nom. 1 De plus, sa vie a été un drame de télévision intitulé « Souriez avec des larmes – fils de Meiji, Seijiro Shimada » 2 en 1995 par NHK.


Profitez «Meiji-mura illusion » en EPUB (le texte japonais).

Profitez « Sur Terre » en aperçu.
Sur La Terre

Cet aperçu BiB/i(EPUB READER on your Website)est autorisé à utiliser par M. Satoshi Matsushima.

« Sur Terre » a été transformée en EPUB du texte original de AOZORA BUNKO ( le livre de poche de ciel bleu ). Vous pouvez télécharger le fichier EPUB (en japonais).

Notes:

  1. https://www.amazon.co.jp/%E5%9C%B0%E4%B8%8A-DVD-%E5%B7%9D%E5%8F%A3-%E6%B5%A9/dp/B01K4NJKUS/ref=pd_lpo_sbs_74_t_1?_encoding=UTF8&psc=1&refRID=SGHP4TZRRR6FKMHAEA1W
  2. http://www.tvdrama-db.com/drama_info/p/id-30728

Episode de la pièce de Dumas « Antony »

«Elle me résistait, je l’ai assassinée!….»

–La dernière scène de « Antony » —

Antony, héros de Dumas, a été comparé avec « Les Souffrances du jeune Werther » 1 (1774) de Goethe et Saint-Preux, héros de « Julie ou la Nouvelle Héloïse » (1761) de Rousseau au point de vue de la relation triangulaire avec une femme mariée et; au point de tempérament, il a été comparé avec  le héros de « Hernani » (la première représentation en 1830) de Hugo et Didier, lui aussi un bâtard et héros de « Marion Delorme » (la première représentation en 1831)  et le héros de « Chatterton » (la première représentation en 1835)  de Vinnie.

Ici, examinons la place de « Antony » par rapport aux théories qui préparaient le théâtre romantique français comme « Entretiens sur Le Fils naturel » de Diderot, « Eugénie, drame en 5 actes en prose avec un essai sur le drame sérieux » (Première représentation en 1767) de Beaumarchais, « Racine et Shakespeare » de Stendhal, ou « Préface de Cromwell » de Hugo.

Diderot et Beaumarchais qui le suivait, pour décharger la dichotomie traditionnelle comme « tragédie » et « comédie », a proposé de créer le genre intermédiaire qui avait la relation étroite à la vie civile, et Hugo a promu la théorie qui particulièrement délaisse les unités de temps et de lieu dans les trois unités 2 du drame de genre intermédiaire.

Stendhal insistait sur l’abandon des trois matches bien sûr, mais plus extrêmement sur l’abandon du drame en vers, mais Hugo n’a pas abandonné toute sa vie les drames en vers. À propos, depuis Mérimée, « Cromwell » (l’Angleterre au 17e siècle), « Hernani » (l’Espagne au 16e siècle) , « Marion de Lorme » (la France au 17e siècle) de Hugo, ou « Christine » (la Suède au 17e siècle) de Dumas, même s’ils étaient les drames historiques, mais ils étaient tous écrits en vers. Cependant, une année avant « Hernani », Dumas, audacieusement a lancé « Henri III et sa cour »  sur la scène de la Comédie Française, comme s’il avait répondu à l’affirmation de Stendhal, parce que cette pièce était un drame en prose avec les couleurs locales (de l’époque et de la localité).

Je cite maintenant l’épisode que j’aime le plus de « Alexandre Dumas » écrit par André Maurois.  Les épisodes intéressants dans la vie d’Alexandre Dumas comme écrivain, on ne peut les compter, tellement il y a. Cette histoire entre autres est vraiment devenue un des épisodes les plus préférés pour moi, pour la raison qu’il me fait sentir l’essence du théâtre.


Le succès d’Antony fut profond et durable. Cent trente représentations à Paris. Les salons, pour la première fois, venaient à la Porte-Saint-Martin. En province, ce drame demeura le triomphe de Marie Dorval. Elle adorait la pièce et la servait bien. Un jour, à Rouen, un régisseur ignorant fit tomber le rideau sur le coup de poignard d’Antony, sans attendre la réplique finale. Bocage, furieux, courut s’enfermer dans sa loge. Le public, privé du dénouement attendu et déjà célèbre, protestait à grands cris.

Dorval, bonne fille, reprit la pose sur le fauteuil. Bocage refusa de reparaître en scène. Le public hurlait: « Dorval! Bocage! » et menaçait de casser les banquettes. Le régisseur, terrifié par cette bourrasque, releva le rideau dans l’espoir que Bocage céderait. Le public haletait. Marie Dorval sentit qu’il fallait agir. La morte se redressa, se leva, marcha jusqu’à la rampe : « Messieurs, dit-elle, je lui résistais …. Il m’a assassinée. » Puis elle fit une belle révérence et sortit, « saluée par un tonnerre d’applaudissements ». Tel est le théâtre. 3


Marie Dorval (1798-1849)

Bocage (1801-1863) caricaturé

Théâtre de la Porte-Saint-Martin

Notes:

  1. titre original en allemand : Die Leiden des jungen Werthers
  2. En un jour : l’unité de temps, En un lieu : l’unité de lieu, Un seul fait : l’unité d’action
  3. André Maurois, Les Trois Dumas, Hachette, 1957, p.98.

La première source d’enregistrement sonore dans le monde : « Au clair de la lune »

La première source d’enregistrement sonore dans le monde : « Au clair de la lune »

En cherchant la chanson folklorique française « Au clair de la lune » présentée sur la page « Charity Concert vol. 6 » à Kamakura, j’ai constaté qu’avant Edison, la chanson avait été enregistrée dans la machine d’enregistrement sonore nommée « phonautograph» inventée par un Français Edouard Leon Scott De Martinville. [Ref] http://www.worldfolksong.com/songbook/france/clair-la-lune.html[/ref]

Les données vocales sont la vidéo YouTube suivante. J’ai beaucoup appris.

sur sot-l’y-laisse

En ce qui concerne les recettes de cuisine, j’utilise récemment quelques applications iPhone pour les examiner commodément sur le net . Quant à la dinde, j’étais bien à la recherche de Cookpad (une application japonaise), mais parce que j’étais alors à Paris, j’ai fait référence au «Grand Dictionnaire de Cuisine» d’Alexandre Dumas. Plus précisément, j’ai ouvert un fichier PDF sur mon iPad. J’ai essayé d’examiner l’article de la dinde. Ce livre était plein d’histoires ridicules (intéressantes) sur la gastronomie plutôt que sur les recettes, et aussi dans la section des dinde. Permettez-moi de présenter ces phrases car c’est fantastique et amusant.


Quoique la chair du dindon, surtout froide, soit excellente, pleine de sapidité, et préférable à celle du poulet, il y a des gourmets qui n’en mangent absolument que les sot-l’y-laisse, étymologie: sot qui le laisse. Un jour Grimod de la Reynière, oncle du célèbre comte d’Orsay, qui pendant vingt ans a donné la mode à la France et à l’Angleterre, un jour Grimod de la Reynière étant, dans une tournée financière, surpris par la nuit ou par le mauvais temps, ou par un de ces obstacles insurmontables enfin qui forcent un épicurien à s’arrêter dans une auberge de village, demande à l’hôte ce qu’il peut lui donner pour souper. Celui ci lui avoue avec honte et regret que son garde-manger est complètement vide. Un grand feu qui brille à à travers les carreaux d’une porte vitrée, qui n’est autre que celle de la cuisine, attire les regards de l’illustre gourmand, qui voit avec étonnement sept dindes tournant à à la même broche.

«Comment osez-vous me dire que vous n’avez rien à me donner à souper, s’exclama Grimod de la Reynière, quand je vois à la même broche sept magnifiques dindes, arrivées à leur degré de cuisson?

– C’est vrai, monsieur, lui répondit l’hôte, mais elles sont retenues par un monsieur de Paris qui est arrivé avant vous.

– Et ce monsieur est seul?

– Tout seul.

– Mais c’est donc un géant que ce voyageur?

– Non, monsieur, il n’est guère plus grand que vous.

– Oh! oh! dites-moi le numéro de la chambre de ce gaillard-là, et je serai bien maladroit, s’il ne me cède pas une de ses sept dindes.»

Grimod de la Reynière se fait éclairer et conduire à la chambre du voyageur, qu’il trouve près d’une table dressée, assis devant un excellent feu et aiguisant l’un sur l’autre deux couteaux à découper.

«Et pardieu! je ne me trompe pas, s’écrie Grimod de la Reynière, c’est vous, monsieur mon fils!

– Oui, mon père, répondit le jeune homme en saluant respectueusement.

– C’est vous qui faites embrocher sept dindes pour votre souper?

– Monsieur, lui répondit l’aimable jeune homme, je comprends que vous soyez péniblement affecté de me voir manifester des sentiments si vulgaires et si peu conformes à la distinction de ma naissance, mais je n’avais pas le choix des aliments, il n’y avait que cela dans la maison.

– Pardieu! je ne vous reproche pas de manger de la dinde, à défaut de poulardes ou de faisan; en voyage on est bien obligé de manger ce qu’on trouve, mais je vous reproche de faire mettre pour vous seul sept dindes à la broche.

– Monsieur, je vous ai toujours entendu dire à vos amis qu’il n’y avait réellement de bon, dans le dindon non truffé, que les sot-l’y-laisse. J’ai fait mettre sept dindes à la broche pour avoir quatorze sot-l’y-laisse.

– Ceci, répliqua son père, oblige de rendre hommage à l’intelligence du jeune homme, me paraît un peu dispendieux pour un garçon de dix-huit ans, mais je ne saurais dire que ce soit déraisonnable.

Avignon a été de tout temps une ville où l’on a mangé à merveille, c’est une vieille tradition du temps où Avignon était ville pontificale.

Un respectable président du tribunal de cette ville appréciait les qualités du dindon. Il disait un jour:

«Par ma foi, nous venons de manger un superbe dinde, il était excellent, bourré de truffes jusqu’au bec, tendre comme une poularde, gras comme un ortolan, parfumé comme une grive. Nous n’en avons, ma foi, laissé que les os.

– Combien étiez-vous? un curieux.

– Nous étions deux, monsieur! répondit-il.

– Deux?…

– Oui. Le dinde et moi.

image-138
l’article de la Dinde de Grand Dictionnaire de Cuisine.

En lisant un tel épisode, le dictionnaire de cuisine de Dumas n’a finalement pas servi de recette de cuisine du tout, mais on peut dire qu’une telle chose est également un plaisir de voyager.

Le 10 août 2014

Le livre imprimé de « L’au-delà du Labyrinthe » est publié.

Le livre imprimé de « L’au-delà du Labyrinthe » écrit par Mako Takahama est publié aujourd’hui.

Pour voir le livre imprimé (l’impression à la demande) allez à la page Amazon en cliquant l’image ci-dessous. Il est un roman policier plus de 266 pages.

迷宮の彼方(プリント・オン・デマンド)

synopsis

Yoshisaburo Tatehayashi, journaliste de free-lance, a été tué à l’île d’IF de Marseille, France. Haruo Miyata, son ami avait reçu une carte postale mystérieuse de Tatebayashi disant qu’il pourrait pourrir en errant loin dans un labyrinthe géant. Miyata qui est un chercheur d’Alexandre Dumas qui a écrit « Le comte de Monte-Cristo », est ressenti le sort du héros Edmond Dantès qui est accusé à tort d’un crime et emprisonné à l’île d’If. Il visite la France afin d’enquêter la vérité de l’assassiner en comptant sur Michiki Sarria, ancienne amie et chercheur de Cézanne qui vit à Aix-en-Provence. De la photo laissée dans le smartphone de Tatehayashi, il poursuivrait le ménage à trois entre l’acteur japonais appelé Kou Tsuchihashi, l’actrice Misuzu et son manager Junji Fukami.

Voir la page détaillée.


Je vous montre un vidéo de la mer de Marseille et d’Isle IF en 2011.

J’ai présenté Marseille et Isle IF (en japonais) dans mon blog.

Le livre imprimé du « Temps récupéré » est publié.

Le livre imprimé du « Temps récupéré » écrit par Mako Takahama est publié aujourd’hui.


Pour voir le livre imprimé (l’impression à la demande) allez à la page Amazon en cliquant l’image ci-dessous.

よみがえる時(プリント・オン・デマンド)


Ce livre est un script de film d’une histoire d’amour vraiment douloureuse née du fait que la ville de Nancy de la France et celle de Kanazawa du Japan sont les  villes jumelées.

Sophie à l’âge de soixante-sept qui vit à Nancy dans les souvenirs d’il y a quarante-cinq ans avec un japonais, appelé  Kyosuke Tateyama. À l’époque, Tateyama était céramiste délégué par la ville de Kanazawa, Japon, en préparation pour la coopération de la ville jumelée de Nancy, Sophie était réceptionniste du Musée de l’Ecole de Nancy. Ils sont tombés amoureux à ce moment-là. Tateyama qui a visité trois ans après à Nancy a été informé que Sophie avait quitté son emploi et s’était mariée…

 

Voir la page détaillée.