Kyôgen 11 «Yamakan ou le cocu imaginaire»

This post is also available in: ja日本語 (Japonais) enEnglish (Anglais)

Yamakan ou le cocu imaginaire

un acte de Kyôgen

adaptation de la pièce de Molière « Sganarelle ou le Cocu imaginaire » (1660)

Pour voir le livre imprimé (l’impression à la demande) allez à la page Amazon en cliquant l’image ci-dessous.


l’avant-première

Profitez «Yamakan ou le cocu imaginaire » en aperçu.

Yamakan ou le cocu imaginaire

Cet aperçuBiB/i(EPUB READER on your Website)est autorisé à utiliser par M. Satoshi Matsushima.


Synopsis

La scène est Kyoto, à l’enceinte du temple shintô de Yasaka

Bien que Ayame ait l’amant Ayunosuke, son père Gonzaemon l’accule au mariage avec Semimaru dont les biens sont considérables. Ayame, en s’évanouissant, laisse tomber un portrait de Ayunosuke de la main. Quand la servante cherche de l’aide, Yamakan survient et soigne la jeune fille. Sa femme, qui aperçoit par hasard la scène, pense qu’il la trompe. Elle ramasse et contemple le portrait, ce qui laisse croire à Yamakan, de retour, qu’elle a un amant. Ils se doutent mutuellement de l’infidélité du partenaire. Ayuousosuke qui est revenu du voyage est contrarié par des rumeurs selon lesquelles Ayame se marient avec un autre homme.

Tandis qu’en comparant la figure avec Ayuunosuke, Yamakan le soupçonne injustement comme l’adultère de l’épouse et avec Ayuunosuke, celui-ci comprend mal Yamakan comme le nouveau marié d’Ayame. Ce malentendu souffre Yamakan et empoisonne Ayuunosuke, mais une fin inattendue les attend. C’est une comédie merveilleuse avec des intrigues remarquables pour un seul acte.

 

EPUB sites

Cliquez sur l’icône ci-dessous, pour aller à la page du site.

iBooks
Rakuten kobo  Google Play